Différence entre exercices d’assouplissement et étirements musculaires

 

Si vous êtes comme moi qui ne suis pas un spécialiste en physiologie vous avez certainement du mal à distinguer la différence entre les exercices d’assouplissement et les étirements. Après de nombreuses recherches j’ai trouvé l’explication suivante : les exercices d’assouplissement font partie de la grande famille des étirements mais se distinguent des étirements musculaires.

Les exercices d’assouplissement visent à augmenter l’amplitude du mouvement autour d’une articulation

Les étirements musculaires concernent seulement le muscle. Ils servent à rétablir la longueur standard du muscle qui s’est contracté dans l’effort ou qui s’est raidi. Ils ne recherchent pas un gain maximal dans la liberté de mouvement de l’articulation. Les exercices d’assouplissement vont au-delà de cette limite. Ils vont augmenter l’amplitude du mouvement en accroissant la souplesse. Ils travaillent sur l’articulation et tout son environnement, les muscles bien-sûr qu’ils cherchent à étendre au-delà de la taille normale initiale, mais aussi tout le tissu conjonctif c’est-à-dire les tendons, les ligaments et la capsule articulaire.

A quel moment pratiquer les exercices d’assouplissement?

Si le muscle est chaud, pendant ou juste après une séance d’entraînement, il va s’étirer facilement jusqu’à sa longueur maximale normale. Or ce n’est pas cela qui est recherché dans l’assouplissement mais plutôt un gain d’extension. De plus l’étirement du muscle va empêcher de travailler sur l’environnement de l’articulation. C’est pour cela que les exercices d’assouplissement se pratiquent plutôt à froid, sur un muscle raide et au repos, à un moment bien séparé de l’entraînement – au réveil, par exemple. L’intérêt de travailler à froid est aussi d’abaisser le seuil de perception de la douleur pour permettre de contrôler plus finement un mouvement dans les zones limites.

Comment pratiquer les exercices d’assouplissement

Ils se pratiquent en position d’extension maximale. C’est pour cela qu’ils doivent être exécutés très lentement, de façon progressive et avec beaucoup de précautions. De manière générale il vaut mieux les faire sous contrôle d’un spécialiste. Néanmoins si vous pratiquez le yoga  vous avez l’habitude de  faire des mouvements d’assouplissement bien contrôlés si vous ne forcez pas.

A qui s’adressent les exercices d’assouplissement?

En principe ce n’est pas pour les débutants. Ils ont déjà assez à faire pour récupérer ou acquérir une flexibilité normale. Les assouplissements sont nécessaires pour certains athlètes qui ont besoin d’un surcroît de souplesse pour réaliser des performances spécifiques. On pense par exemple aux gymnastes.

Si les exercices d’assouplissement sont mal exécutés ou trop fréquents ils peuvent entraîner des blessures ou fragiliser l’articulation. Leur pratique est d’ailleurs très controversée dans l’entraînement aux sports de combat. La crainte en effet est que le gain en souplesse s’accompagne d’une perte de tonicité. On rejoint ici le principe d’équilibre entre la force et la souplesse que j’ai déjà évoqué dans l’article sur la flexibilité.

Donc, en résumé, à moins d’avoir des impératifs d’athlète de haut niveau, ne vous cassez pas trop la tête (et les tendons) avec les exercices d’assouplissement. Les exercices de yoga ou, mieux encore, ceux de la méthode Pilates sont bien suffisants pour vous assurer, sans risques et de façon harmonieuse, une musculature souple et puissante à la fois sans avoir besoin de vous désarticuler.


Commentaire

Différence entre exercices d’assouplissement et étirements musculaires — Un commentaire

  1. Salut je voudrais vivement avoir ces vidéo pour ma formation continu en gym et en taekwondo merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>